Suivi “hivernage bécasse des bois en milieu méditerranéen” pour 2021-2022 : c’est parti !

Votre contribution à la mise à jour des inventaires naturalistes dans les ZNIEFF de la région Auvergne-Rhône-Alpes
2 décembre 2021
Plus de 400 km de haies plantées par les chasseurs depuis 1990
7 janvier 2022

Pour la troisième année consécutive, la Fédération Régionale des Chasseurs d’Auvergne-Rhône-Alpes étudie les stratégies d’hivernage de la bécasse des bois en milieu méditerranéen.

Dix bécasses ont été capturées dans la nuit du 23 au 24 décembre 2021 côté drômois dans le secteur de Mirmande, et dix autres dans la nuit du 27 au 28 décembre côté ardéchois dans les secteurs de Saint-Remèze et Bourg-Saint-Andéol. Un grand merci aux personnels des FDC, de l’OFB et aux bénévoles qui ont permis ces captures.

Les 20 oiseaux ont été équipés de balises GPS Lotek qui permettront de localiser leurs remises diurnes et nocturnes. Le fonctionnement de ces balises nécessite de les localiser dans un premier temps par triangulation VHF pour pouvoir les approcher à une distance d’une cinquantaine de mètres permettant de télécharger les données de localisation GPS. Notre chargée de mission Aurélie a localisé 5 oiseaux en Ardèche (les 5 autres seront cherchés aujourd’hui lundi 3 janvier) ainsi que 8 oiseaux de la Drôme. Un oiseau de la Drôme reste à ce jour introuvable et un autre oiseau a été détecté dans la zone d’étude mais pas localisé précisément.

Ils seront suivis jusqu’à leur départ en migration vers leur lieu de reproduction.

 

Les caractéristiques des milieux fréquentés (relief, exposition, couvert végétal…) seront analysées dans le but de déterminer si ces caractéristiques guident le choix des oiseaux dans la localisation de leurs remises.

 

L’analyse des données collectées au cours des trois hivers d’étude (2019-2020 ; 2020-2021 et 2021-2022) donnera lieu à un rapport de synthèse qui sera publié avant l’été.

 

 

Ce travail est soutenu financièrement par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et par le fonds Eco-Contribution géré par l’Office Français de la Biodiversité.