PERDUS / VOLÉS – 2 Chiens Épagneuls Bretons – RAUCOULES (43)
23 octobre 2019

La Réserve Nationale de Chasse et de Faune Sauvage des Bauges propose depuis de nombreuses années à la FRC un partenariat qui consiste à organiser un stage de trois jours à destination des nouveaux permis les plus méritants (meilleurs résultats à l’examen du permis de chasser).

Ainsi, cette année, quinze jeunes chasseurs des régions Auvergne-Rhône-Alpes et du département de Côte d’Or ont pu participer à trois jours de stage exceptionnels à “l’école de chasse” des Bauges du lundi 21 au mercredi 23 Octobre 2019.

Les stagiaires ont profité de ces journées dans un cadre exceptionnel au cours de cette formation tant pratique, que théorique. 

Les trois jours de stage reposent sur une judicieuse alternance d’apprentissage sur le terrain pour la biologie des espèces rencontrées (Chamois, Chevreuil, Mouflon) et l’équilibre sylvo-cynégétique ; et des notions plus théoriques abordées en salle, comme la réglementation, et l’importance de la recherche des animaux blessés. Les notions balistiques et le réglage de l’arme font également partie des points importants abordés, dans un souci permanent de recherche de sécurité. 

Ces connaissances ont été transmises aux jeunes chasseurs par de nombreux intervenants (FDC de Savoie et de Haute-Savoie, GIC des Bauges, ONF, ONCFS, PNR des Bauges, UNUCR).

Les jeunes stagiaires ont pu mettre en application les deux premières journées de formation théorique le troisième jour. Après avoir reçu les consignes de la part de l’ONF, qui est responsable de la chasse dans la Réserve, chaque stagiaire, accompagné par son guide (Chasseur du GIC des Bauges ou Agent de l’ONF ou de l’ONCFS), a rejoint sa zone de chasse après plusieurs heures de marche. 

Tous n’ont pas eu l’occasion de tirer, mais chacun est reparti avec de très beaux souvenirs en tête, où le goût de l’effort se mêle à la contemplation des paysages et à l’excitation de la recherche de l’animal convoité. Les plus chanceux ont pu prélever un chamois ou un mouflon.

Une analyse du tableau de chasse et la récolte des bio-indicateurs (pesée, prises de mesures sur le trophée, la longueur du tarse, etc…) a permis de clôturer le stage.

Les stagiaires retiendront que la chasse en montagne impose de la rigueur, une bonne maîtrise du milieu montagnard et une bonne connaissance des ongulés. Elle nécessite également une bonne condition physique, de l’adresse et de la concentration. 

C’est donc avec enthousiasme qu’ils ont remercié les personnels et chasseurs bénévoles encadrant pour leur accueil et leur dévouement. Gageons qu’ils sauront mettre à profit les connaissances acquises au cours de ce stage pour contribuer à la bonne organisation de la chasse dans leurs communes et leurs départements.

sauer-logo-stage-jeunes-chasseurs-2018  ONF-logo-stage-jeunes-chasseurs-2018rivolier-logo-stage-jeunes-chasseurs-2018Leica-logo-stage-jeunes-chasseurs-2018PNR-logo-stage-jeunes-chasseurs-2018 réserve-nationale-des-bauges-logo-stage-jeunes-chasseurs-2018 ONCFS-logo-stage-jeunes-chasseurs-2018