Le Fuligule milouin
mars 27, 2018
La chasse au vol
mars 27, 2018

L’espèce :

Le dimorphisme sexuel n’est pas vraiment flagrant même si quelques traits caractéristiques diffèrent. Le mâle dans son ensemble est noir, hormis les flancs et le ventre blancs. Une huppe noire pend sur la nuque, le bec est gris sauf l’extrémité noire, séparée par une fine ligne blanche. Les pattes palmées sont grises. La femelle a un plumage brun dessus et brun plus clair dessous, un bec et des yeux de même couleur mais sa crête est plus courte. On note parfois une tache blanche à la base du bec . En vol, les deux sexes montrent une barre alaire blanche. Le fuligule morillon émet une variété de cris rauques.

Le saviez-vous ?

Ce canard plongeur trouve la plupart de sa nourriture sous la surface. Son immersion dure généralement entre 10 et 20 secondes. Propulsé par ses larges pattes palmées, il peut descendre jusqu’à 7 mètres de profondeur. Le régime est mixte : d’une part des mollusques bivalves (des moules d’eau douce) et des insectes aquatiques (principalement des libellules), d’autre part des graines qu’il broute dans la végétation proche de l’eau. Mais il consomme également des petits poissons et des crustacés. A l’occasion, il mange à terre, en particulier des graines de céréales. Les oiseaux qui séjournent dans les parcs et les bassins urbains en hiver, mangent aussi le pain et les différents déchets que les passants jettent à leur intention. Il est sociable, même en période de reproduction : son nid est souvent proche de celui de mouettes et de sternes.