Le Sanglier
décembre 28, 2017
Le Mouflon de corse
mars 26, 2018

Nom latin : Rupicapra rupicapra

Dénomination : Le mâle est appelé le bouc, la femelle la chèvre et le jeune de l’année le chevreau. Le mâle et la femelle âgés de deux ans se nomment respectivement éterlou et éterle.

  • Répartition : Le chamois des Alpes qui couvre la plupart des départements alpins Français, l’isard colonisant les départements pyrénéens et le Chamois de Chartreuse dans le massif de Chartreuse entre Grenoble et Chambéry.
  •  Taille : 75 à 80 cm au garrot / longueur totale 120 à 130 cm
  • Poids : 35 à 50 kg pour les mâles / 20 à 40 kg pour les femelles
  • Longévité : environ 25 ans
  • Description : Le chamois est un animal robuste au corps élancé, bien équilibré, de type sauteur. Son pelage d’été gris-beige laissant apparaître une bande noire en travers de la tête. En hiver, le pelage devient plus dense tournant au brun foncé presque noirâtre. Les deux sexes possèdent des cornes persistantes dont l’extrémité supérieure se termine en crochets plus ou moins recourbés. Diverses adaptations permettent au chamois d’être classé comme animal de montagne. Son cœur volumineux et riche en globules rouges lui procure une oxygénation rapide. Le bord des sabots permet une bonne adhérence aux rochers. Les onglons peuvent s’écarter au contact de parois escarpées mais aussi pour circuler sur la neige. Les chamois colonisent des milieux abrupts, où falaises, pelouses et forêts s’entrecoupent.
  • Alimentation : principalement de plantes herbacées et des repousses tendres d’arbustes.
  • Organisation sociale : La plupart des chamois vivent en groupes ou hardes de tailles diverses. En dehors de la période de reproduction où les mâles se regroupent avec les femelles, on distingue trois types de noyaux : – les femelles avec leurs chevreaux – les éterlous et éterles parfois avec des mâles – les mâles en petit groupes ou seuls dans des territoires de toute quiétude.
  • Reproduction : Le rut commence dès le mois de novembre et se poursuit en décembre. Les mâles, polygames, s’engagent alors dans de vives poursuites, repoussant sans cesse leur rivaux. Les jeunes participent au rut principalement dans leur troisième année de vie bien que leur maturité sexuelle soit acquise dès vingt mois. La gestation des femelles durent environ 23 semaines et les premiers chevreaux voient le jour vers le 15 mai. Au bout de quelques heures, le jeune se déplace difficilement et fini par suivre sa mère au bout de quelques jours. Il tête sa mère durant deux mois.
  • Mortalité : Le taux de survie des jeunes de l’année est de 50 à 70% . Comme chez beaucoup d’Ongulés, la mortalité affecte certaines classes d’âges comme les chevreaux et les adultes durant l’hiver notamment. Le taux d’accroissement annuel moyen d’une population de chamois se situe entre 10 et 20 %. Les maladies les plus courantes que peuvent contracter les chamois sont la tuberculose, la strongylose et la kératoconjonctivite infectieuse.